De la fanfare Choletaise à l’OHC…

Au début du mois de mai 1848, à l’aube de la seconde république, alors que les réunions deviennent permises, un groupe de fabricants Choletais, de commerçants, d’ouvriers et de fonctionnaires se réunit et décide la création d’une fanfare. Sur le champ on constitue un bureau, animé par le COMTE DE LAS CASE, député de Cholet, et l’on baptise la nouvelle société « La Fanfare de Cholet ». Monsieur BOUTILLIER DE ST ANDRE, Maire de Cholet, joue de la contrebasse et sera le premier président de la société.


1856
Le 6 août 1856 la Compagnie de Sapeurs-pompiers et la Fanfare de Cholet vont à la rencontre de la compagnie du 79e régiment d’infanterie venant de Crimée, qui doit tenir garnison à Cholet.


1868
En 1868, les musiciens adoptent l’uniforme des sapeurs-pompiers. La Fanfare est conduite jusqu’en 1880 par Monsieur Dardenne ancien chef de l’orchestre du théâtre d’Angers, venu s’installer à Cholet comme professeur de piano.


1869
En 1869 la Fanfare obtient un 1er prix de lecture à vue avec Médaille de Vermeil au concours des 18 et 19 avril 1869 à Angers.


1875
Le 16 décembre 1875, la « Musique Municipale » et la Musique du 135e font défiler le régiment, drapeau en tête, par la rue du Paradis, la rue Nationale et le Boulevard Gustave Richard. A partir de cette date de nombreux concerts seront donnés au jardin du Mail ou dans le jardin du Bosquet où se réunissaient les officiers.


1882
Le 77e régiment d’infanterie vient prendre la place du 135e. Le premier concert de la musique du 77e est donné le 29 octobre au jardin du Mail, sous la direction du sous-chef Monsieur NOVELLI. Monsieur GRASSET remplacera Monsieur DARDENNE à la direction de la fanfare pendant deux ans. C’est ensuite Monsieur NOVELLI, le sous-chef du 77e qui dirigera jusqu’en 1893.


1884
De nouveaux instruments de la famille des bois, viennent enrichir la fanfare.


1894
La Fanfare de Cholet a 46 ans ! Autour de sa bannière de nouveaux instruments se sont groupés : des cuivres, encore, mais aussi de nouveaux bois. Sortie du cadre d’une simple fanfare, elle change son nom et deviendra l’Harmonie Choletaise.


1898
Concours des 14 et 15 août à Bordeaux : 1er prix de lecture à vue ; 1er prix d’exécution, double palme.


1902
Cognac : 1er prix d’honneur ; 1er prix d’exécution.


1904
Suresnes : 1er prix de lecture à vue ; 1er prix d’exécution ; 1er prix d’honneur avec félicitations.


1906
Un grand concours est organisé par l’Harmonie, à Cholet, les 3 et 4 juin, et est présidé par Jules Massenet.


1910
à Reims, trois prix avec palmes et couronne de vermeil sous la direction de Monsieur TAUPIO.


1912
à Paris, 1er prix avec palmes.


1913
C’est encore un sous-chef du 77e RI, Monsieur GUILLERY, qui dirige l’Harmonie Choletaise ; il restera peu de temps car la guerre de 1914 vient mettre en sommeil pour quatre ans la vie de la société.


1918
L’Harmonie se regroupe, recrute de nouveaux membres, et renaît sous la direction de Monsieur GILBERT qui gardera la baguette pendant 22 ans jusqu’à sa mort en 1941. Après la guerre, l’Harmonie Choletaise prend le relais de la Musique Militaire pour donner de nombreux concerts sous le kiosque à Musique dans le jardin du Mail (ce kiosque fut malheureusement détruit vers 1960).


1922
Afin de favoriser l’essor de l’art musical, et permettre un recrutement plus facile, l’harmonie décide d’organiser des cours gratuits d’instruments, complétant ainsi les cours de solfège.


1928
Les Militaires quitteront Cholet après un dernier concert donné le 28 Octobre.


1931
L’harmonie entreprend un grand voyage, et représente la cité des mouchoirs à l’exposition Coloniale et donne plusieurs concerts sous les grands arbres du bois de Vincennes.


1941
Monsieur COPET, chef de musique militaire de 1ère classe, accepte de prendre sa retraite à Cholet pour se donner tout entier à la direction de l’Harmonie.
Il va lui insuffler une vie qu’elle n’avait peut-être jamais connue.


1947
Les qualités artistiques de Monsieur COPET permettent, les 25 et 26 mai, à l’Harmonie Choletaise, d’obtenir deux premiers prix accompagnés des félicitations du jury au concours de Saumur.

1991

 Le président, Jean Gabaret, décide de prendre l’appellation d’Orchestre Harmonique de Cholet.


1999
L’Orchestre Harmonique de Cholet participe à un concours national à Sées (61). Le premier prix obtenu, lui permet d’être classé en division supérieure 1ère section (classement CMF).


2007
En prélude à ses 160 ans, l’Orchestre Harmonique de Cholet enregistre un CDsur lequel on retrouve les œuvres de Hans Zimmer, Johan de Meij, Philip Spark ou encore Léonard Bernstein.


2008
Pour ses 160 ans, l’Orchestre Harmonique de Cholet organise un concours national de composition. Jan Van der Roost est le président du Jury de ce concours.


2009
L’Orchestre Harmonique de Cholet participe au Concours Mondial de Musique (World Musik Contest) de Kerkrade aux Pays-Bas. L’Orchestre a reçu les félicitations du Jury pour sa justesse, le son d’orchestre et son choix musical.


2013
L’Orchestre Harmonique de Cholet organise 3 concerts les 24, 25 et 26 mai 2013 (2424 spectateurs au total) pour donner en représentation Carmina Burana de Carl Orff. Un orchestre de 70 musiciens, un chœur de 200 adultes et un chœur de 20 enfants ainsi que 3 chanteurs professionnels : Isabelle Zander soprano, Pierre Rousseau ténor et Julien Dumarcey baryton sont nécessaires à la réalisation de cette œuvre.


2014
L’Orchestre Harmonique de Cholet participe au concert Super Héros avec la classe d’éveil adapté du Conservatoire de Cholet, dans le cadre de la fête de la musique


2015
L’Orchestre Harmonique de Cholet change de logo ! Une nouvelle identité visuelle plus dynamique et plus moderne est adoptée.


2016
L’Orchestre Harmonique de Cholet enregistre un nouvel album live avec la fanfare des Balkans « Le Spectre d’Ottokar ». 10 titres entièrement arrangés pour orchestre d’harmonie dont plusieurs inédits.


2018
L’Orchestre Harmonique de Cholet fête ses 170 ans en organisant, dans le Parc de Moine de Cholet, un Festival réunissant les différentes formations « vents et percussions » de l’Agglomération du Choletais. 14 concerts gratuits sont proposés sur le week-end.